Le prix d’un DJ professionnel de Mariage en 2020, enfin détaillé !

 

 

L’une des principales questions des futurs mariés lors de l’organisation de leur animation musicale concerne le prix du DJ de mariage.

Sur internet, vous voyez de tout, du DJ qui est également le photographe du mariage, passant par le DJ amateur qui fait quelques réceptions par an ou bien encore le DJ professionnel.

Et les prix varient aussi bien du simple au double, voir au quadruple. Difficile d’y comprendre quelque chose.

Je suis Julien Steenkiste, gérant de Fêtes Comme Chez Vous, DJ depuis 14 ans et j’ai à mon actif plus de 350 prestations DJ de mariages et 300 autres prestations DJ. Je vais vous aider à mieux comprendre leur prix et à faire le bon choix.

Attention : cet article est l’un des plus précis que vous trouverez sur ce sujet. Nous allons parler d’argent, de chiffre, de calcul, de rentabilité. Si l’argent est un tabou pour vous, arrêtez de lire avant qu’il ne soit trop tard.

 

Tout d’abord !

Avant de vous lancer dans la réservation de votre DJ, il faut savoir qu’il existe Différents Types de DJ, voir cet article.

Imaginez, vous êtes dans un bar, un restaurant, une discothèque et vous appréciez beaucoup le set du DJ présent. Oui il fait partie de la famille des DJ, mais sera t’il le bon choix pour votre mariage ? Je ne le pense pas.

Pourquoi ? Lisez cet article et vous saurez tout sur les Différents Types de DJ.

 

 

Quels sont les éléments qui modifient son prix ?

Le concernant :

  • Quelle est sa notoriété ? 
  • Est-il recommandé par de nombreux clients ?
  • Est-ce son travail à temps plein, en vit-il ? (les prix sont bien différents si c’est son unique activité)
  • A t’il fait des évènements populaires, TV ou avec plusieurs milliers de personnes ?
  • Quelle est son expérience ?
  • A t’il une culture musicale large ?
  • Quel est son sens du service (réactivité, disponibilité, relationnel, aide et conseil) ?
  • Est-il animateur, à l’aise avec le micro ?
  • A t’il le choix sur les nombreuses demandes de prestations qu’il reçoit ?
  • Quel est son statut juridique, facture t’il de la TVA ?
  • Est il déclaré ? Assuré ?
  • Quelle est sa facilité d’adaptation à vos goûts et à la moindre situation délicate ?
  • Combien de temps (préparation & rendez-vous) et d’énergie va t’il vous donner ?

Concernant l’évènement :

  • Quelle est la date de l’évènement ? Plus la date est demandée, plus le prix sera élevé. (Evitez donc d’organiser un anniversaire un samedi de juin ou septembre et vous ferez des économies).
  • Quel est le lieu de réception ? (l’Ile-de-France est bien plus chère, car le coût de la vie l’est également)
  • Quel est le prestige de l’évènement (y aura t’il des personnalités, un lieu hors norme ?)
  • Quelle est la probabilité de signer d’autres prestations à la suite de cet évènement ?
  • Quelle est la taille de votre salle de réception ? Plus elle est grande, plus le matériel sera en conséquence.
  • Combien d’invités seront présents ? Plus il y aura d’invités, plus le matériel sera en conséquence.
  • Quelle est la logistique à prévoir (déplacement, hôtel, restaurant) ?
  • Quelle sera la durée de l’évènement ? (le DJ se rémunère soit à l’heure, soit au cachet)
  • Souhaitez-vous qu’il soit “l’animateur” de votre mariage en organisant des “jeux” ?
  • Le matériel à installer et à exploiter mérite t’il des compétences précises / certifications requises.
  • Devra t’il louer du matériel supplémentaire afin de s’adapter à la taille de l’évènement et aux demandes spécifiques ?

Les prix d’un DJ de Mariage et son investissement

Son investissement :

Il faut savoir que l’investissement dans du matériel fiable et de qualité coûte très cher. Comptez 600€ par enceinte, 500€ par jeu de lumières dynamiques et 250€ par projecteur d’ambiance. Un contrôleur DJ (table de mixage et platine) vaut aux alentours de 1000€ au bas mot, les micros HF (sans fil) de qualité 600€ pièce et un simple pied d’enceinte entre 60€ et 200€. Au final, un investissement, camionette comprise se situe aux alentours de 25000€.

Les prix indiqués sont le milieu de gamme. Nous sommes régulièrement en prestation avec des enceintes allant de 2000 à 15.000€ (marque L-Acoustics).

 

Ses prix :

Étant basé sur la région Ile-de-France, je vais donc vous parler des prix des DJ pratiqués ici, proche de Paris. Bien sûr, ils pourront être différents selon les régions où vous vous situez.

Pour commencer, sachez qu’il y a des DJs qui en font une activité supplémentaire (80%) et d’autres qui en vivent. Les tarifs seront naturellement plus onéreux pour les DJ ayant cette activité unique.

Pour un mariage, les prix des Dj sont de 400€ à 3000€, bien sûr, une prestation personnalisée peut aller bien au-delà des 3000€ annoncés. En moyenne, comptez 1500€ pour une prestation de qualité.

 

 

Calcul & Explication

 

Le devis :

Si vous êtes fâché avec les chiffres, arrêtez-vous ici. Pour les autres, restez concentrés : voici le paragraphe le plus intéressant, celui que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Partons sur le principe que le DJ est auto-entrepreneur (80% des cas) et qu’il n’a donc pas de TVA (pour 80% d’entre eux). Dans ce cas là, le DJ doit reverser 24,76% à l’état, nous arrondirons à 25%. De ce fait, lorsque vous payez 1000€, il sera réellement rémunéré 750€.

Par ailleurs, si nous ajoutons (pour 20% d’entres nous) la TVA et que le DJ est auto-entrepreneur (pour une société, le calcul n’est pas le même), vous payez 20% de plus, 20% que le DJ ne touchera pas. Exemple, Si vous payez 1000€ HT, soit 1200€ TTC, le DJ gagnera toujours 750€.

Admettons que votre DJ vous demande 600€ HT (non assujetti à la TVA) ce qui peut paraître pour beaucoup d’entre vous assez cher.

Après déclaration, il lui restera 450€. Vous me direz, “450€ en un soir ? Je veux devenir DJ !”. Attendez la suite.

Voici ce qu’il faut prendre également en compte :

Admettons qu’il a 1h de route soit 50km (100km Aller / Retour), soit pour un utilitaire 8l/100 ce qui fait 12€ de carburant = il reste 438€.

L’usure de l’utilitaire, qui se calcule d’après le gouvernement comme suit : 0.07€ / km. Soit ici 7€, il reste 431€.

 

Le temps attribué à un mariage se décompose comme suit :

  • 1er rendez-vous client : 3h
  • 2ème rendez-vous client : 2h
  • Préparation musique, planning… : 2h
  • Trajet résidence > dépôt : 0,5h
  • Chargement utilitaire : 0,5h
  • Déplacement Aller : 1h
  • Installation : 2h
  • Exploitation de 18h à 4h du matin : 10h
  • Démontage et chargement : 1h
  • Trajet de retour : 1h
  • Déchargement : 0,5h
  • Retour à sa résidence : 0,5h

Total : 24h de travail. En week-end, de nuit. 

L’ombre du DJ, son régisseur

Un DJ de qualité sera accompagné d’un road, technicien ou régisseur… Une ressource supplémentaire afin d’être réactif et disponible à chacun des souhaits des mariés. Il aidera aussi le DJ à décharger, installer, démonter et recharger le véhicule (pour une prestation mariage dite classique, 800kg de matériel seront à décharger : par exemple une enceinte pèse en général entre 15 et 25kg). Il fera également office de technicien lumière et adaptera le show lumineux. 

Soit 150€ sur facture pour la seconde personne. Il reste donc au DJ 281€ net dans sa poche pour 24h de travail de nuit et de week-end, déplacement compris.

Soit 11,70€ net de l’heure. 

Mais ce n’est pas fini, une fois par an, il doit payer l’impôt sur les sociétés, la CFE, qui est d’environ 500€.

Il y a 52 semaines dans une année, donc 52 samedis. Pour faire simple, disons que le DJ va travailler chaque samedi de l’année, (bien sûr, dans le calcul exact, il faudra penser aux saisons hautes & basses et aux prestations en semaine, qui sont bien plus rares).

Donc, faisons 281€ x 52 semaines = 14.612€ – 500 (CFE) = 14.112€.

Ce à quoi il faut retirer les consommables, piles, gaffeurs (scotch), barniers (scotch), l’assurance civile professionnelle (180€ / année) et la publicité mensuelle (disons 200€).

Donc, faisons 14.112€ – 180€ (assurance civile pro) – 250€ (consommables) – 200€ (pub) = 13.482€.

En sacrifiant tous ses samedis et en travaillant ses mix, ses contrats, ses rendez-vous, son site internet, ses plaquettes, sa communication, sa pub, son marketing, sa culture musicale en semaine, le DJ de mariage proposant des tarifs à 600€ gagnera 13.482€ par an soit 1123,5€ nets / mois.

Imaginez qu’il casse du matériel (un micro qui chute est si vite arrivé… 600€ le micro…), il lui faudra plus de 2 prestations pour le rembourser, et en attendant, il ne paiera ni son loyer ni de quoi se nourrir pendant …. 3 semaines.

 

Conclusion :

Cela fait maintenant 14 années que je suis DJ, 14 années à réserver tous mes weekend pour mes clients. Oui, c’est un sacrifice important, mais nécessaire à mon métier.

Etre DJ c’est beaucoup de temps, d’énergie, de fatigue, de perte auditive et d’apprentissage. On ne devient pas DJ après avoir mixé 2 jours dans sa chambre.

Un moyen simple de connaître la qualité du matériel que votre DJ installera lors de votre mariage ? Regardez son prix. Comment est-il possible d’installer du matériel de qualité (et donc onéreux) avec des prix bas ? Forcement la qualité ne sera pas au rendez-vous. Et qui dit matériel bas de gamme, dit également DJ amateur.

Payer un DJ cher, ce n’est pas obligatoirement être garanti de sa qualité. Il y a des charlantants partout. Au final, hormis le prix, le feeling fera tout.

Cet article vous donne une idée sur la dépense engendrée mais cela vous éclaire surtout sur le prix raisonnable à budgéter.

Entre nous, un professionnel mettant sa vie (activité principale) et sa réputation en jeu sera aux petits soins avec vous et ne vous “plantera” pas la veille de votre mariage pour d’obscures raisons. Pensez-y.

 

350 mariages en tant que DJ,

profitez de nos conseils en nous nous rencontrant.

Appelez-nous